tabac-conseil

Comment fonctionne un clearomiseur ?

Composant clé dans une cigarette électronique, le clearomiseur ne se choisit pas à la légère. Pour disposer d’un produit de qualité optimale, vous devez comprendre le mode de fonctionnement de cette pièce maîtresse. Décliné en différentes marques et modèles, la conception du clearomiseur reste quasiment toujours la même.

Clearomiseur d’une e-cigarette : les différents composants

Une cigarette électronique se compose d’une base qui sert de fixation entre la batterie et le clearomiseur. La plupart des cas, c’est à ce niveau que l’on dose l’airflow, autrement dit la quantité de vapeur nécessaire à produire. L’appareil est surmonté d’une résistance contenant un fil et une mèche. Au sommet du dispositif se situe la cheminée, conduit de transport de la vapeur jusqu’à votre bouche. Quant au réservoir de stockage d’e-liquide, son mode de remplissage peut se faire par le bas ou le haut, en fonction du type de clearomiseur. Un embout d’aspiration de vapeur est installé en prolongement de la cheminée. Aussi appelée drip-tip, cette pièce peut être en plastique ou en métal et avoir une forme différente d’un modèle à l’autre.

Principe de fonctionnement du clearomiseur

Pour mettre le clearomiseur en marche, vous devez d’abord faire votre recharge en e-liquide. Ensuite, une fois que la résistance est vissée correctement avec le réservoir, vous pouvez enclencher votre appareil en appuyant sur le bouton de mise en marche. Cela fait démarrer la batterie qui libère alors les électrons formant du courant électrique. Ces électrons circulent à travers la connectique qui relie la batterie et le le clearomiseur. Au sein de la résistance se produit un effet Joule à l’origine de la création de la chaleur. Une montée de température s’effectue donc au niveau du clearomiseur. C’est la rencontre entre le courant électrique et la résistance qui génère la vaporisation. La mèche joue le rôle de conducteur à l’intérieur du réservoir.

Passage de l’état liquide à l’état gazeux

L’e-liquide se compose généralement de propylène glycol, de glycérine végétale, de nicotine et d’arôme. Ce sont les deux premiers composants qui interviennent dans la transformation d’e-liquide en vapeur. En effet, sous l’effet d’une température supérieure à 60°C, ils deviennent de la fumée qui tire ensuite sur le drip tip, avant de remonter à travers la cheminée pour arriver jusqu’à l’embout. La combinaison PG/VG est ainsi indispensable dans la composition de tout e-liquide, l’arôme venant compléter la préparation donne la saveur à votre e-liquide. La cigarette électronique fournit l’avantage de réduire la dose de nicotine ingérée par le vapoteur, dans l’optique d’un sevrage tabagique progressif.

Quitter la version mobile